in

Sexe et sport de haut-niveau: c’est compatible !

NudeSnowboardingPBTV7

Les Jeux Olympiques à peine terminés, et voici que sortent déjà des infos plus croustillantes les unes que les autres : il y avait également les JO du sexe à Sotchi !
C’est la snowboardeuse Jamie Anderson qui dévoilait une partie du mystère entourant les athlètes, qui se permettaient quelque relâchement malgré des enjeux sportifs et économiques importants…

C’est par l’intermédiaire d’un réseau social mêlant localisation et compte facebook, que les sportifs pouvaient faire des rencontres au sein même du site olympique: les 2800 athlètes (ou tout du moins une partie) ont pu s’en donner à cœur joie pendant ces 15 jours de compétition!

Pour preuve que ce phénomène est bien réel, le Comité International Olympique a décidé de fournir 100 000 préservatifs aux athlètes, soit 2 par jour et par athlète!

Ce n’est pas la première fois que ces pratiques sont révélées au grand public: déjà en 2012 à Londres, les orgies de sexe étaient bien présentes, comme le révélait Hope Solo, la gardienne de but de l’équipe américaine de football.
Elle racontait alors que les sportifs qui passaient du bon temps entre les épreuves étaient légions, et qu’il n’était pas rare de les voir en plein air, au milieu des pelouses ou entre les bâtiments…

Une vidéo parodiant la situation a d’ailleurs été réalisée:


Comme quoi, même avec des régimes drastiques, des heures et des heures d’entraînement, et une hygiène de vie irréprochable, il est humain de se laisser aller à quelques folies, surtout quand, selon les athlètes féminines notamment, « on est entouré de beaux-gosses »…
Certain(e)s ont même décidé de supprimer leur compte sur ce fameux réseau social, car il était selon eux « trop distrayant ».Jamie Anderson en faisait partie, et bien lui en a pris: elle a pu récoler une médaille d’or dans sa discipline, le snowboard.

Et dire que les JO 2016 se dérouleront au Brésil…

Résumé de la soirée « Introduction anale » sur le Visio !

Un café servi en lingerie !