in , , , ,

Slip ou boxer, l’argument définitif ?

S’il y a une controverse qui dure depuis l’invention de l’élasthanne, c’est bien celle du slip contre le boxer. Et c’est l’urologue américaine Rena Malik qui, dans une vidéo Youtube, se penche sur la question, dans l’espoir de clore une fois pour toutes le débat. Son angle d’attaque : la qualité du sperme produit selon chaque environnement.

La qualité du sperme est intimement liée à la température à laquelle les testicules vivent leurs vies de balloches. Plus il fait chaud, moins ils produisent de spermatozoïdes. C’est d’ailleurs pour cette raison que les joyeuses se situent à l’extérieur du corps, quelques degrés plus frais que le reste du métabolisme, et qu’on conçoit aujourd’hui des clips chauffants, réputés contraceptifs.

Or, l’acceptation commune voudrait que le slip tienne plus chaud que le boxer. Il serait donc moins favorable à la fertilité. Et selon la spécialiste…

Roulement de tambours…

Il n’en est rien. En se basant sur une étude publiée dans les années 90, portant sur 97 mâles, le choix du sous-vêtement n’aurait aucune incidence significative sur la capacité à procréer. C’est ballot !

Qu’apprend-on donc de cette nouvelle perspective ? Eh bien, on sait dorénavant qu’on en sait pas plus…  Slip ou boxer, le choix n’a aucun impact sur votre capacité à vous reproduire. Le dilemme se résume donc à une question esthétique. Et de ce point de vue, pardon aux amateurs, mais le slip accuse le coup…

Matez du porno, c’est bon pour votre couple !

Les femmes sont unanimes : le sexe devient meilleur après 50 ans