in , ,

Sectionné, son pénis est recousu 23 heures après l’accident !

Non seulement les fonctions urinaires sont revenues, mais les sensations aussi. Le bougre a même été capable de produire une érection. Ce petit miracle, il le doit à une équipe de chirurgiens britanniques qui établissent ainsi un nouveau record en matière d’opération de ré-implantation pénienne : le membre sectionné a été rattaché au corps de son propriétaire pratiquement une journée après en avoir été séparé et privé d’irrigation sanguine.

Victime d’un épisode psychotique, le patient reconnu schizophrène se serait mutilé dans une tentative de mettre fin à ses jours. Retrouvé 15 heures plus tard, il est immédiatement conduit à l’hôpital. L’opération, extrêmement technique, nécessite de nombreux actes de micro-chirurgie, des heures durant, sous l’autorité d’un spécialiste de l’urologie, histoire de ne pas mélanger tous les tuyaux.

En outre, la documentation médicale ne fait état que d’une centaine d’actes de ce genre dans toute l’histoire de la médecine. Autant dire qu’avec un précédent record à 18 heures de séparation, les ambitieux toubibs ont démontré leur savoir-faire autant que leur abnégation. Mais après tout, que ne ferait-on pas pour raccommoder un homme meurtri avec avec son pénis malheureusement tranché ?

 

L’amour et le désir sexuel sont-ils indispensables ?

Un jeu de masturbation banni de la Nintendo Switch