in

Stimulation du cerveau : bataille entre l’orgasme et le sudoku…

femme-amour

Voilà une question qui mérite d’être posée (ou pas) : entre une grille de sudoku, où il faut remplir des cases avec des chiffres sans qu’ils se répètent sur la même ligne ou dans le même carré et un moment de plaisir sexuel intense, qui permet au cerveau de plus être stimulé ?

A première vue, on pourrait penser que faire ce genre de jeux que l’on trouve dans des journaux demande une plus grande réflexion et donc une meilleure stimulation du cerveau, contrairement à l’orgasme, où tout est question de relâchement et de ne penser à rien d’autre qu’au plaisir physique et sexuel.

Si la plupart du commun des mortels aurait vite tourné la page concernant cette question, ce n’est pas le cas des scientifiques, toujours avides de découvertes et de recherches insolites : les voilà donc en train d’étudier la différence entre les deux !

Menée par Barry Komisaruk, de l’université de Rutgers dans le New-Jersey, aux Etats-Unis, l’étude a été tout d’abord menée sur des souris de laboratoire, puis transposée sur ces dames : résultat, il apparaît que les zones de stimulation du cerveau diffèrent selon l’activité que l’on pratique.

En effet, lorsque l’on joue au sudoku ou que l’on complète une grille de mots croisés, certains endroits bien précis de l’encéphale sont donc mis à contribution, contrairement à l’orgasme, où la libération d’endorphine et de dopamine, les hormones du plaisir, entraînent une stimulation totale du ciboulot !

Ce à quoi notre chercheur ajoute : « Lors d’un orgasme, on constate un afflux sanguin intense vers le cerveau. Selon moi, cela ne peut pas être mauvais. Cela apporte tous les nutriments et l’oxygène nécessaires au cerveau.  »

Donc voilà, pour progresser intellectuellement parlant, faites l’amour, pas des mots croisés !

Les anglais préfèrent un groupe de musique suédois au… sexe !

ETUDE – Les hommes et la lingerie, une relation particulière !