in , , ,

Tendance : les paillettes dans le vagin !

C’est la nouvelle mode pour les femmes désirant surprendre leur partenaire durant un rapport sexuel : s’introduire une capsule remplie de paillettes dans le vagin.

La « Vagina bomb« , comme la nomme la société qui la commercialise, serait composée d’amidon de maïs, de poudre d’acacia et de stéréate végétale et, en plus de tapisser les cavités de son utilisatrice, parfumerait ses fluides corporels d’une fragrance « bonbon », pour des coïts ambiance « Carnaval de Rio », la samba en moins.

Les gynécologues tirent toutefois la sonnette d’alarme quant à cette nouvelle pratique. Outre l’effet de mode qui inciterait à se farcir la cramouille avec toutes sortes de confettis en micro-plastiques particulièrement inadaptés, ces spécialistes rappellent que même ce genre de produits dit « naturels » sont aussi à proscrire. Au contraire des lip-gloss pailletés, inoffensifs en cas d’ingestion, la fameuse gélule déséquilibrerait la flore du vagin, ce dernier étant dépourvu de salive capable de dissoudre ses composés. Elle augmenterait ainsi le risque d’infection sexuelle.

Vous voilà prévenus.

Elle n’utilise pas de queue pour son billard, mais son vagin !

Libido : une étude met à jour un nouvel aphrodisiaque…