in , ,

Tomber enceinte après un rapport anal, c’est possible ?

La réponse va vous étonner.

Selon le Journal of the American Sexually Transmitted Diseases Association, de plus en plus de gens s’essayent au sexe anal depuis deux décennies. Plein de raisons peuvent expliquer ce regain d’intérêt pour la sodomie, le plaisir au premier rang d’entre elles, et notamment l’assurance de ne pas risquer de tomber enceinte. Mais est-ce vraiment une assurance tous risques ?

Votre anus n’étant pas lié à vos organes reproducteurs, le sexe anal ne devrait normalement pas mener à tomber enceinte. Pourtant, l’anus et le vagin sont anatomiquement proches et on ne peut occulter le risque que du sperme coule de l’un à l’autre. Mary-Jane Minkins, professeure de gynécologie à Yale, explique ainsi que « même si la quantité de sperme est infime, il suffit d’un spermatozoïde pour tomber enceinte. Donc c’est très rare mais c’est possible. Il n’existe aucun moyen de contraception qui soit efficace à 100%. »

Comment améliorer le goût du sperme ?

Dans les faits, environ une femme sur 200 est fécondée sans rapport vaginal. Sans oublier que même si votre partenaire éjacule dans votre anus mais que vous avez auparavant effectué une pénétration vaginale, la semence qui sort du pénis avant l’éjaculation peut aussi causer une grossesse.

L’emploi d’un préservatif quand vous pratiquez la sodomie est donc conseillé. D’autant plus que les parois anales luttent moins efficacement que les parois vaginales contre les MST et vous avez donc un risque accru d’attraper une maladie sexuellement transmissible. Ainsi, les femmes qui pratiquent le sexe anal ont 2,4 fois plus de chances d’attraper une infection ou une maladie que les femmes pratiquant exclusivement le sexe vaginal. Une autre bonne idée est d’utiliser du lubrifiant, qui permettra de préserver vos parois anales et vous protégera des infections.

 

Comment améliorer le goût du sperme ?

Un NFT sur la vulve de Cara Delevingne ?