in ,

Trafic de culottes sales !

Vous avez bien lu le titre. A mon grand désespoir, il existe bel et bien un marché de petites culottes usagées. Je découvre, perplexe, que plusieurs sites proposent des culottes portées à la vente. Cette tendance vient (à ma grande surprise LOL) du Japon. Là-bas, il existe même des distributeurs de culottes usagées avec la durée et la date du port mentionnée… Malgré ma grande ouverture d’esprit (je pense) j’arrive aujourd’hui au sommet de l’incompréhension. Une culture érotique populaire depuis longtemps appelée « burusera » paraît-il !

Bref, figurez-vous qu’il est trop tard pour nous, ce business est arrivé en Europe !

Le pire dans l’histoire ? Attention, âmes sensibles abstenez-vous à la lecture de ce paragraphe, les courageux accrochez-vous. Le pire donc, c’est que plus la culotte est sale, plus elle coûte cher. Inutile de préciser que celles souillées de sang de règles ont un prix exorbitant… Dans le même thème, il existe toutes sortes d’objets alléchants, du style slips usagés, chaussettes sales, chaussures qui puent, brosses à dents et cotons-tiges maculés, poubelles de salle de bain, nourriture recrachée, couches (pleines) d’adultes, fioles d’urines, serviettes hygiéniques ou tampons usagés, papier toilette sale, etc... Je vais m’arrêter là, avant que vous ne vomissiez, vous avez compris l’idée !

Un site propose même des fausses culottes sales : des culottes parfaitement propres parfumées d’odeurs sexuelles. Les 7 formules olfactives correspondent à 7 types de fantasmes : ceux de la «lycéenne pure», la «jeune fille qui devient une femme» , la «femme en rut», la «femme perverse en manque», «l’infirmière qui a fait l’amour pendant son service de nuit» et la «jeune fille adorable qu’on peut respirer tout à son aise ». Ces 7 parfums ont demandé chacun la mise au point d’environ 10 prototypes.

Devinez lequel  le plus de succès ? La culotte blanche en coton de la lycéenne pure bien sûr…

Alors Mesdames, une opportunité, peut-être de devenir riches avec vos sous-vêtements au lieu de les mettre dans la panière à linge sale…

Le directeur d’Electronic Arts Ireland viré pour avoir parlé de « sa bite » !

Relancer le désir chez l’homme !