in

Trop hot, elle est licenciée par son patron !

secretaire-fantasme-hommes

Le fameux problème de tous les patrons, mais qui peut être aussi un critère de sélection chez certains chefs d’entreprises : choisir une assistante, secrétaire ou stagiaire qui est à son goût, mais pas trop sexy non plus pour éviter les problèmes dans son couple derrière !

Si certains ne se gênent absolument pas pour se taper leur secrétaire (fantasme, quand tu nous tiens…), et ce plusieurs fois, d’autres ont déjà beaucoup plus de mal et éprouvent même des remords et des craintes pour leur vie conjugale juste à la vue de leur assistante.

C’est le cas de ce dentiste en Iowa, aux États-Unis, qui a carrément viré son assistante car selon lui, elle représentait un risque important pour son mariage du fait de son physique plus qu’attirant !

La jeune femme, maman depuis peu et travaillant dans le cabinet dentaire depuis presque 10 ans, s’est retrouvée petit à petit confrontée à des remarques de plus en plus poussées de son patron, sur sa façon de s’habiller notamment : selon le dentiste, ses habits étaient trop sexy et « accentuaient les formes de son corps » , et de ce fait le « déconcentraient » dans son travail !

Et pour essayer « d’arranger » les choses, il lui a proposé de porter une blouse blanche…

Mais sûrement frustré par le fait que la femme refusait systématiquement ses avances, il s’est peut-être dit qu’aller directement au but serait la meilleure des solutions pour la retrouver dans son lit : ne cachant plus ses intentions, il a donné une astuce à son assistante pour savoir si elle était correctement habillée ou pas, en lui expliquant que si elle « voyait son pantalon se bomber, elle saurait que ses habits étaient trop aguicheurs » !

Pris d’un vent de folie, le dentiste aurait même fait quelques remarques sur le peu de relations sexuelles qu’avait la jeune femme, considérant que c’était équivalent à « avoir une Lamborghini dans son garage et de ne jamais la conduire« …

C’est la femme du dentiste qui a définitivement fait ressortir l’affaire : découvrant les avances de son mari à son assistante, elle a beaucoup discuté avec celui-ci et avec leur pasteur (on est aux États-Unis, rappelons-le !), et l’a donc poussée à licencier la jeune femme, pour être débarrassé du problème définitivement.

Mais l’assistante ne s’en est pas laissée compter, et à décidé de porter plainte pour discrimination, chose qui est interdite en Iowa : le tribunal, uniquement composé d’hommes, a estimé que si le licenciement était « injuste« , cela « ne constituait pas une discrimination interdite par la loi » !!

On ne sait pas si le dentiste a depuis repris une assistante ou pas…

Elle change de prénom pour s’appeler « sexy »…

Une surprise à la caisse !!