in

TUTORIEL – Position sexuelle du jour : le néophyte !!

Le-ne-ophyte_reference2

On l’a vu et on continuera à le voir, avec le Kamasutra, le nom des positions est souvent très imagé.

Celle que nous allons évoquer aujourd’hui s’appelle « le néophyte ». Et pourtant, ce n’est pas une position pour débutant.
Mais peut-être que ceux qui ont donné les appellations pensaient que c’était une position facile, à la portée du premier amant venu.

Dans un premier temps, madame s’allonge sur le dos, monsieur se met à genoux entre ses jambes écartées et soulève son bassin, de telle sorte que seuls sa tête, ses épaules et ses orteils soient en contact avec le lit : vous visualisez ?

Bien calé sur ses genoux, il va guider son sexe pour la pénétrer doucement et diriger les mouvements de va-et-vient.

Pour l’homme, l’avantage est qu’il est dans une position dominante, ce qui flatte son égo et qu’il peut admirer une nouvelle fois la beauté de sa compagne.

Mais comme ses mains tiennent le bassin de madame, il n’y a d’autre plaisir que celui de la tenir et aller et venir avec vigueur.

Pour madame, dans une totale soumission, elle ne peut rien faire d’autre que d’apprécier les efforts et la virilité de son amant et se concentrer pleinement à son propre plaisir.

L’inconvénient est que cette position peut s’avérer assez fatigante pour l’homme comme pour la femme, cela reste donc une excellente position de transition.

N’hésitez pas à la pratiquer entre un « missionnaire » et un « Andromaque », entre vous allongé sur madame et madame vous chevauchant, cela n’aura d’autre effet que de faire monter le plaisir et partager les responsabilités.

Il faut toujours penser à la parité, même dans les moments les plus intimes.

PHOTOS – Ces sportives pro qui ont fait des photos coquines…

Résumé de la soirée « femmes mûres » du Visio !