in

Un bébé qui ressemble à votre ex ? C’est possible !!

couple-amoureux-imagine

Et en plus, vous n’aurez rien à vous reprocher !!

Enfin, c’est surtout pour les femmes que s’adresse cette constatation scientifique, car ce véritable phénomène qui est en train d’enflammer le petit monde des chercheurs vient d’être découvert grâce à des… Mouches drosophiles !

Ces petits insectes, véritables poisons lorsqu’il fait chaud et qu’ils viennent se coller à vous, sont donc la base d’une découverte qui pourrait peut-être changer la face de tout ce que nous connaissons en matière de transmission inter-générationnelle des gènes

En effet, selon des chercheurs de l’Université de South Wales, certains des nouveaux-nés pourraient dans certains cas ressembler à l’ancien partenaire sexuel de leur mère !

Ils ont remarqué que certains de ces insectes pouvaient avoir des caractéristiques physiques différentes de leur père « officiel », celui qui aurait dû engrosser la mère : en effet, il a été prouvé que certains traits de l’ancien amant de la mère ressortaient plus que les autres, alors que celle-ci n’avait absolument pas batifolé dernièrement avec lui !

Selon les scientifiques, il s’agirait tout simplement de résidus de semences de l’ancien partenaire sexuel de la mère qui aurait donc mis enceinte la mouche !!

Ce qui n’est pas franchement une surprise pour les chercheurs, qui avaient déjà de sérieux doute sur la théorie classique de passation des gènes des parents aux enfants : « nous savions déjà que les caractéristiques dans les familles n’étaient pas uniquement influencées par les gênes passés de parents à enfants. Il y a aussi plusieurs autres mécanismes qui entrent en cause qui sont influencés par le milieu et l’environnement. Maintenant, nous savons qu’un partenaire masculin peut transférer ses caractéristiques à une progéniture d’un autre partenaire. »

Si nos vaillants savants n’en sont qu’au stade de la constatation, ils ne veulent également pas trop s’avancer pour généraliser le concept aux hommes, car selon eux : « c’est une approche qui ressemble à une aiguille dans une botte de foin pour l’instant parce qu’il y a des centaines de composants dans le sperme. »

Mais ils ne désespèrent pas à trouver définitivement une relation de cause à effet entre ancien partenaire sexuel et bébé conçu : « notre découverte complique un peu notre vision des transmissions entre générations, mais cela ouvre aussi une foule de nouvelles études et possibilités excitantes pour la science. Quand nous pensions avoir trouvé, la nature nous montre qu’il en est autrement. Nous avons encore beaucoup à apprendre.« 

L’envers du décor des scènes de sexe au cinéma, c’est ça !!

Comment les pornstars entretiennent leurs fesses ?