in

Un club de lecture pour les seins nus !!

img_4534

Les poitrines et New-York, nouvel épisode !

On vous avait expliqué il n’y a pas si longtemps que ça que la ville de New-York avait autorisé les femmes à se promener les seins nus, avec comme explication le fait qu’il n’était pas normal que les hommes puissent déambuler dans les rues de la Grosse Pomme torse-nu, alors que ces dames n’en avaient pas le droit…

Et bien après cette victoire pour les femmes (et pour la parité en général), les initiatives surfant sur cette nouvelle donne fleurissent un peu partout dans cette ville des États-Unis : c’est cette fois-ci un club de lecture pour les seins nus qui vient de voir le jour !

Comme quoi, il ne faut pas grand chose pour promouvoir une activité qui est en perte de vitesse avec l’arrivée massive d’Internet et de tous les moyens de connexion, qu’ils soient par le biais de smartphones, tablettes ou montres…

C’est la société new-yorkaise The Outdoor Co-Ed Topless Pulp Fiction Appreciation Society qui a décidé d’organiser, avec le retour des beaux jours sur la ville, des activités mettant la lecture au centre des réflexions, mais aussi et surtout le fait de lire en ayant les seins nus !

L’évènement, organisé sur les pelouses de Central Park, le plus célèbre parc au monde, et plus particulièrement la société, ont comme slogan « brûler les soutifs, pas les livres » : leur souhait est donc de promouvoir et de démocratiser cette pratique, car selon eux, « Nous avons remarqué que malgré le fait que le topless féminin est légal, il y a très peu de femmes qui en profitent. Nous espérons faire passer cela de quelque chose qui est encore tabou à un fait social ordinaire« .

De plus, le fait pour ces dames de lire leur permet selon une membre de la société d’avoir une protection contre les pervers : « Nous avons remarqué que si nous étions juste allongées topless, des gens viendraient nous embêter. Donc nous sommes dit : pourquoi on n’apporterait pas des livres ? Les gens oseraient moins nous aborder et nous aurions une excuse pour les ignorer »

Ou quand lire devient sexy : prenez-en de la graine !

octpfas_050314-9829

octpfas_050314-9804

nb-19-02_461

img_42641

img_4594

img_4563

img_4502

img_4412

img_4370

img_4218

img_4183

Il décède à une heure de son plan à trois !!

Sans pression, un petit moment de détente sur l’autoroute…