in

Un faux film porno pour promouvoir ses produits !!

brooke-collection

Comment faire pour se faire connaître, ou tout du moins renforcer sa notoriété, dans un pays comme la Chine, où toute publicité ou communication est surveillée comme le lait sur le feu ?

Même pour une marque comme Diesel, difficile de faire de la publicité sans dépenser de grosses sommes ou sans se faire censurer…

Mais une idée de génie a germé dans leurs esprits bien habitués aux problématiques concernant leur publicité et leur communication : voulant se développer sur le marché chinois, la marque a réussi a créer le buzz chez les internautes du pays, et ce par un procédé qui leur a coûté environ… quelques heures de temps et pas un euro !

L’idée était simple : après avoir tourné et promu leur campagne de publicité pour leur nouvelle collection, la marque a donc décidé d’essayer de la faire passer en Chine.
Sachant que la plupart des contenus sont verrouillés par l’État, et vu que leur campagne est ce que l’on peut appeler une campagne osée, la marque italienne a tenté un coup de poker qui s’est avéré payant.

Elle a donc misé sur le porno : il leur a juste suffi de créer un torrent avec un nom à caractère sexuel et de le balancer sur le web chinois.
Sous ce nom bien équivoque, et derrière ce torrent vite téléchargé, se cachait en fait la vidéo de la promotion de leur collection !

Résultat des comptes : le torrent s’est propagé à la vitesse de la lumière : 60 000 téléchargements, 5000 commentaires et 2000 retweets sur Weibo, le Twitter chinois, soit potentiellement des centaines de milliers de personnes touchées par cette campagne !

Un buzz pour un coût de 0 euros en somme…

Mais ce n’était pas la première fois que Diesel faisait une campagne de ce genre : ils avaient déjà détourné une vidéo porno, sous forme de dessin animé, pour vanter les mérites de la marque…

Quand la musique est bonne…

La grosseur des testicules aurait un lien avec l’infidélité !!