in

Un film porno tourné avec des clandestins !!

20140610_art_valentina_nappi

C’est une nouvelle forme de campagne anti-raciste qui vient de voir le jour en Italie : sans faire de mauvais clichés, et sans vouloir blesser les italiens, le pays à la forme de botte a toujours eu un lien particulier avec l’immigration.

En effet, et depuis quasiment que le monde est monde, l’Italie est au carrefour de l’Europe de l’Est et de l’Afrique : l’immigration y a toujours été forte, et si cela se passe en général bien, il y a malheureusement toujours des tensions et des haines qui se cristallisent autour de ces réfugiés d’autres pays, qui cherchent souvent à fuir un pays en guerre, ou du moins trouver un nouvel eldorado…

Sauf qu’avec la crise économique qui commence à durer plus que prévu, ceux-ci sont de moins en moins acceptés, car vus comme des voleurs de travail et de ressources qui devraient, selon les plus radicaux, revenir aux italiens pur souche.

Ce sentiment de haine, qui est à vomir ne nous le cachons pas, prend de l’ampleur, et cela se ressent sur les votes lors des élections : le côté obscur de l’Europe est en train de ressortir, rendant les perspectives d’avenir des immigrés plus que sombres…

Alors pour lutter contre ces préjugés et ces tensions, une idée a germé dans la tête d’une actrice porno italienne, Valentina Nappi : la brune, star du X dans son pays, a profité de sa notoriété pour réaliser une action d’éclat et ainsi interpeler l’opinion nationale à propos de l’immigration.

Elle a alors fait ce qu’elle sait le mieux faire, c’est à dire faire du porno, mais non pas avec des acteurs professionnels comme elle en a l’habitude, mais bien avec des immigrés clandestins !

Pour les détails techniques, la belle brune a fait un « blowbang de blacks » selon ses dires, c’est à dire des fellations à tous les participants, finissant bien évidemment par un bon gros bukkake des familles…

Et le plus croustillant dans cette histoire, c’est qu’elle a posté une photo d’elle sur les réseaux sociaux, avec comme légende, en italien dans le texte : « Matteo Salvini te la dedico, la mia prima blowbang in black » (Matteo Salvini, (dirigeant de la Ligue du Nord, équivalent de l’extrême droite en France), je te dédie mon premier blowbang avec des noirs).

Elle finissait par un conseil à ses compatriotes italiennes : « Posso disegnargli un pene di colore, così magari ci prende gusto. Ragazze, scopate con i neri » signifiant « Je peux vous dessiner un pénis de couleur et comme ça peut-être vous y prendrez goût. Les filles, baisez des noirs« …

Elle filme ses fesses à moto !

La fin d’un mythe…