in , ,

Un haut dignitaire saoudien laisse une dette porno plutôt embarrassante !

Saoud ben Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud, de son petit nom Saoud al-Fayçal, fils du roi saoudien Fayçal, était une grande figure politique d’Arabie Saoudite. Ministre des affaires étrangères, homme d’affaire renommé, on est plutôt sur un taulier d’envergure mondiale. Côté mœurs, on peut aussi dire que l’homme était plutôt amateur de belles nanas et avait une vie privée assez olé-olé ; au point qu’il a, un beau jour, commandité la réalisation d’un petit porno « maison », dans son hôtel particulier du 16ème arrondissement de Paris, entre sa maîtresse marocaine et une star du X française dont le nom n’a pas été révélé.

Jusque-là, rien de vraiment condamnable. Quand on est à la tête d’une fortune colossale, qu’on est plutôt branché cul et qu’on a une amante ouverte d’esprit, il serait franchement dommage de se priver. Le hic, c’est que ce coquin de de Saoud al-Fayçal a cassé sa pipe en oubliant de régler la  note. 90 000 euros (on est sur un sacré budget porno, quand même, chapeau l’artiste), c’est la facture du boulard que la société de prod réclame maintenant aux héritiers, eux-même dignitaires saoudiens, évidemment. Autant vous dire que dans un pays où on pratique la charia, on n’est pas pressé de raquer neuf plaques pour rembourser les cochonneries à tonton

Une chose est sûre, il savait mettre les moyens…

5 effets du cannabis sur le sexe

Découvrez les 5 meilleurs festivals pour coucher !