in , , ,

Un jeu vidéo porno pour lutter contre l’épidémie de coronavirus

Les mesures de confinement, ce n’est pas la joie. Demandez donc aux habitants de Wuhan, contraints de rester cloîtrés chez eux, et de limiter au maximum toutes leurs interactions avec autrui. Que faire alors, quand on se retrouve enfermé chez soi, ou pire dans une chambre d’hôtel sans âme, sans personne avec qui échanger ?

Eh bien, on en vient très vite à se pignoler, parce que ça occupe et que c’est rarement désagréable. Et c’est là que les développeurs chinois de Kagami Works ont pensé à tous les mal-aimés de la quarantaine. À travers la plateforme Steam, ce studio de production de jeux vidéo a en effet mis à disposition gratuite 190 000 exemplaires de sa toute dernière création : Mirror. Cette simulation de drague résolument hentai offre ainsi de longues heures de divertissement porno à tenter de pécho virtuellement les sept héroïnes du jeux. Mini-jeux distrayant, questionnaires à choix multiples et somptueux graphismes au design « heroic-fantasy », il y a définitivement de quoi supporter la solitude.

L’opération durait jusqu’au 10 février et le jeu est aujourd’hui disponible pour une poignée d’euros, mais sait-on jamais. En cas de résurgence de l’épidémie, la généreuse initiative pourrait être reconduite.

Je ne sais pas vous, mais moi, je commence à tousser…

Doit-on tremper ses balloches dans la sauce soja ?

Avoir de grosses fesses, c’est bon pour la santé !