in

Un médecin explique que le soutien-gorge n’est pas utile à ces dames !

lifting-poitrine-tunisie

Nous sommes décidément dans une mode de retour aux sources : le naturel essaye de reprendre ses droits, on laisse désormais repousser les poils sous les aisselles, on ne mange que du bio et on essaye de se rapprocher le plus possible de la terre ou de l’agriculture, même si on ne connaît pas les saisons et quand poussent en principe fruits et légumes…

Si cette façon de faire et de penser est forcément louable, elle ne peut avoir d’effet intéressant qu’à partir du moment où elle est réalisée de manière globale, avec le concours de grandes entreprises ou des autorités qui acceptent de vraiment jouer le jeu : mais c’est une autre histoire…

Revenons donc au « vrai », au « naturel », où le corps retrouve donc ce à quoi il devrait ressembler et ce pour quoi il a été créé, sans aucun artifice superflu : vivre nu en société ne devrait plus tarder à arriver…

Pour tendre vers cette voie qui en ferait baver plus d’un (ou d’une), intéressons-nous à cette étude, menée par des scientifiques français (cocorico !), qui nous explique (enfin surtout à ces dames), que les soutiens-gorge ne seraient pas forcément utiles pour elles, et que pire, cela pourrait même entraîner des conséquences sur leur santé !

Menant l’enquête depuis 1997 sur 300 femmes, il a remarqué que « toutes celles qui ont arrêté de mettre un soutien-gorge ont constaté un bénéfice. »

Car selon ce médecin du sport, « le soutien-gorge fabrique ou aggrave la ptôse, c’est-à-dire la chute du sein. Le sein a tendance à remonter sur la cage thoracique, à se raffermir et surtout l’angle des mamelons regarde plus vers le haut. »

Si cela peut paraître évident à faire pour ces dames ayant des poitrines petites ou moyennes, qu’en est-il de celles qui ont du « volume » ?

Par de problème pour notre docteur : « contrairement à ce que l’on croit, les femmes ont le choix. Il n’est pas dangereux d’arrêter de mettre un soutien-gorge, bien au contraire, même pour les fortes poitrines.« 

Chacun se fera son opinion…

Et les jobs les plus sexy pour ces messieurs sont…

L’infidélité serait génétique !!