in

Un mélange de bagarre et de lingerie, ça vous dit ?

album_large_6789975

Quand on parle de lutte, tout du moins du sport, on pense soit directement à la lutte gréco-romaine et aux superbes tenues des lutteurs, soit à sueur, sang et KO : de la testostérone en grosse quantité, des coups de pieds, poings ou coudes qui détruisent littéralement la face des combattants, le tout dans une cage

Difficile de faire mieux en termes de bestialité et de violence !
Et le pire dans tout ça, c’est qu’il y a un nombre de plus en plus important de personnes qui regardent et aiment ce « sport« , bien loin des valeurs que les grecs avaient mis dans cette lutte.

Et pour redorer un peu le blason d’une pratique interdite dans beaucoup de pays (la France en tête), les organisateurs et les publicitaires cherchent à tout prix à sortir de l’image de combat pur et dur, et totalement réservé aux hommes, sans parler bien évidemment de la violence et de la testostérone qu’il faut essayer de faire passer au second plan.

Dans ce but-là, quoi de mieux que de mettre quelques femmes au milieu d’un ring, pour qu’elles se battent comme les hommes ?
Sauf qu’à la différence de ces derniers, cela restera toujours efficace et très loin des clichés habituels de la lutte : le côté féminin prime sur tout !

Si d’autres sports ont fait la promotion de leur pratique au féminin, comme le football américain ou le catch, la lutte façon UFC ou K1 n’avait pas encore franchi le pas : c’est désormais chose faite, avec un vrai championnat regroupant les meilleures lutteuses, qui est également diffusé sur le câble aux États-Unis !

Et qui fait bien évidemment un carton auprès du public masculin, car un peu de lutte sexy, c’est toujours bon à prendre 😉 …

Voici la petite vidéo d’annonce qui met immédiatement dans l’ambiance :

album_large_6789974

album_large_6789990

VIDÉO – Un accident insolite en pleine rue !

PHOTOS – Les sextoys les plus WTF