in ,

Un policier viré pour s’être prostitué pendant son arrêt maladie !

Richard Holder est un homme plein de ressources. Visiblement chagriné par la mise au repos forcé induite par son congé maladie, cet homme de 41 ans, officier de police dans le Sussex (ce n’est pas sale), s’est dit qu’il allait arrondir ses fins de mois en dispensant des services sexuels contre monnaie sonnante et trébuchante, en attendant de reprendre le boulot.

Malheureusement pour lui, ses activités secondaires, au demeurant confidentielles, ont fortement déplu à la fière institution policière pour laquelle il travaille. Et en lieu et place d’une cliente fortunée et en manque de sexe, c’est ses propres collègues qu’il a fini par recevoir chez lui pour lui signifier sa comparution en conseil disciplinaire ainsi que sa future exclusion des forces de l’ordre.

 

C’est son profil Sweet Sensations, sur un site de rencontres tarifées, qui l’aurait trahi. Un profil sur lequel ses collègues pas du tout hypocrites ont du tomber parfaitement par hasard, eux qui ne cherchaient, sur internet, rien d’autre qu’une grosse matraque et une jolie paire de menottes pour renouveler leur stock, cela va de soi…

Il s’agit en tout cas d’une abominable cabale contre un homme consciencieux et zélé, qui ne faisait qu’étendre à des domaines plus intimes les prérogatives de service à la population inhérente à sa fonction de policier. Et ça, c’est dégueulasse !

La fausse sextape d’Hillary Clinton !

Un moteur de recherche pour trouver des endroits où faire l’amour en public !