in , ,

Un préservatif fait pour le sexe anal

Le premier préservatif spécialement conçu pour éviter la transmission de MST lors de rapports anaux vient d’être validé par les autorités américaines.

Le One Male Condom peut aussi être utilisé lors de la pénétration vaginale, avec un risque d’échec (rupture, glissement ou les deux) de 1,89%, tandis qu’il se situe à 0,68% durant la sodomie.

« Le risque de transmission de MST est supérieur lors du sexe anal, c’est pourquoi la Food and Drugs Administration a autorisé la mise en vente de ce produit, spécialement conçu pour cette pratique, » indique Courtney Lias, membre de la FDA.

Le préservatif musical ça vous parle ?

Les essais cliniques ont été conduits sur 252 hommes hétérosexuels entre 18 et 54ans. Le taux d’échec général (MST, inconfort pour la partenaire, rupture ou glissement) a été de1,92%. À noter que les participants n’avaient pas été testés pour des MST avant le début de l’étude.

Si des préservatifs extra-lubrifiés existaient déjà pour la pratique de la sodomie, c’est la première fois qu’un ustensile est spécialement dédié à cette pratique, avec des statistiques supérieures. 

Le sploshing : parfait pour éviter la vaisselle !

Les meilleures façons de retarder l’éjaculation