in , , , , ,

Un prix pour les scènes de sexe les plus nulles de la littérature !

Tout le monde ne peut pas se targuer d’être un Marquis de Sade en puissance… Écrire avec délicatesse et beaucoup d’à-propos sur les ébats sexuels de ses personnages dans un roman est une prouesse parfois difficile à réaliser. Si certains auteurs préfèrent se passer de ces passages, d’autres tentent leur chance non sans difficultés…

Pour récompenser les plus mauvaises productions littéraires qui tournent autour des plaisirs de la chair, le journal londonien The Litteray Review décerne depuis 1993, le prix « Bad Sex in Fiction Award » qui récompense l’auteur ayant écrit la plus mauvaise scène de sexe de l’année.

Mais alors, sur quels critères juge-t-on qu’un passage sexuel est mal écrit ? À en croire Auberon Waugh, l’un des instigateurs de cette récompense, il faut que le passage regorge de poncifs, de « passages peu convaincants, superficiels, embarrassants ou redondants à caractère sexuel dans des romans aux qualités littéraires autrement intéressantes ». En gros, si vos scènes de sexe n’ont pas d’intérêt dans votre bouquin et qu’en plus elles sont décrites avec beaucoup de mièvrerie, il serait raisonnable de vous en passer. Mieux vaut ne pas prendre le risque de se voir affublé de la triste récompense décernée par Auberon Waugh et son journal.

En 2019, voici le passage qui a fait bondir de colère le jury et qui a reçu la fameuse récompense : « Katsuro se mit à gémir tandis qu’une bosse se formait sous l’étoffe de son kimono à hauteur du sexe, bosse que Miyuki empoigna, pétrit, malaxa, écrasa, broya. Sous l’attouchement, les testicules et la verge de Katsuro ne formèrent plus qu’une seule masse qui roulait sous l’étreinte de la main. Miyuki avait l’impression de palper un petit singe qui recroquevillait ses pattes. » Didier Decoin, l’auteur de Bureau des jardins et des étangs  duquel est extrait ce passage, n’ajoutera sans doute pas cette récompense à son palmarès littéraire.

Malheureusement, l’édition 2020 n’a pas eu lieu, les propriétaires du journal ont jugé que l’année écoulée était déjà suffisamment mauvaise pour ne pas y ajouter en plus de mauvaises scènes de sexe. Mais avant de vous lancer dans l’écriture d’une fan fiction grossière et sans intérêt, n’oubliez pas que l’édition 2021 aura bien lieu et il ne faudrait pas vous retrouver récompensé à votre tour…

Jouer de la musique avec son vagin, c’est possible !

Un chargeur de téléphone dans l’urètre…