in , , , , ,

Une belle érection pour une bonne mémoire

Se souvenir des belles choses, ce serait simple comme une pilule bleue. C’est le constat auquel aboutit une récente étude sino-américaine concernant les potentiels remèdes à la maladie d’Alzheimer. Parmi toutes les substances déjà connues, c’est le sildénafil, le principe actif contenu dans le Viagra, qui tire son épingle du jeu comme meilleur candidat.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont pris le parti de l’analyse statistique plutôt que de l’expérimentation sur sujet vivant. Ils ont ainsi compilé les déclarations d’assurances de plus de 7,2 millions d’Américains, pour s’apercevoir que les assurés traités au sildénafil étaient 69% moins nombreux que le reste de la population à faire état de troubles liés à la maladie neuro-dégénérative que nous connaissons ; et ce, après ajustements relatifs à l’âge, le sexe, l’origine ethnique et les comorbidités. En clair, l’efficacité du Viagra contre la maladie d’Alzheimer semble évidente au regard des chiffres présentés.

En l’état, l’étude ne fait toutefois pas office de consensus médical sur la question. Et il faudra sans doute attendre une paire d’années avant de se voir prescrire les pilules de l’amour vigoureux pour retrouver la mémoire, le temps que de nombreux essais cliniques soient menés. Au vu des effets secondaires, il y a fort à parier que pour une fois, la recherche ne manque pas de cobayes…

Tout le monde est d’accord pour dire que le pénis a le goût de ce fruit

Réussir son sexfie