in ,

Une dessinatrice industrielle développe le premier vagin en kit

Bande de vicelards, vous croyez que je ne vous vois pas venir ? Non, il ne s’agit pas d’un nouveau masturbateur de voyage révolutionnaire à transporter partout avec son matos de camping. Vous remarquerez d’ailleurs que le design est très loin des standards actuels de la vaginette fantaisie : corde d’escalade, joint de bocal, tubes de plastique. Il faudrait être un sacré bricoleur pour trouver ça un tant soit peu excitant. Et pour cause, ll s’agit avant tout d’un outil PEDAGOGIQUE.

Oui, oui, pédagogique. Le but de l’objet est d’instruire, en particulier les jeunes filles, sur l’anatomie de l’organe sexuel féminin, à l’heure où une adolescente de 15 ans sur quatre ignore qu’elle possède un clitoris. La créatrice Fanny Prudhomme a donc imaginé ce nécessaire pour pallier à ce manque cruel d’information. Et l’intérêt est double.

D’abord, comprendre le fonctionnement de la caverne magique, le rapport des différents organes entre eux. Les matériaux du kit ont d’ailleurs été astucieusement choisis à cet effet : le périnée est une corde d’escalade, pour signifier sa résistance, les trompes de Fallope sont tubes de plastique, car elles conduisent les ovules, l’ovaire est un sac de billes, car il contient déjà toutes ses munitions dès son apparition, etc.

Ensuite, se faire, via l’assemblage, une représentation en 3 dimensions du toboggan des plaisirs. Parce que la zezette, c’est quand même vachement moins facile a visualiser chez les filles que chez les garçons. Et pour tous les malins qui prétendraient le contraire : à vos mimines. Assemblez-moi tout ça, on vous regarde.

Commentaires

Loading…

Commentaires

commentaires

Jessyca Wilson : a pornstar is born !

Elle s’aspire le clitoris avec un aspirateur !