in

Une dominatrice comme prof d’éducation sexuelle !

Cela semble être une pratique courante, dans les universités américaines, que d’organiser une « sex week », une semaine dédiée non pas à améliorer les performances sexuelles des étudiants au cours de partouzes encadrées (ça, ça s’appelle le « Spring Break »), mais à l’étude du sexe dans toutes ses considérations scientifiques : anatomie, biologie, sociologie, sciences humaines, etc. C’est aussi l’occasion de colloques souvent animés par des intervenants hauts en couleurs, comme par exemple Lady Sophia Chase, une dominatrice de Chicago qui viendra enseigner la pratique saine du BDSM à la Northwestern University.

La maîtresse, qui tient un donjon des plaisirs à Chicago, revendique pas moins de 8 ans d’expérience en tant que domina professionnelle et 13 ans en tant qu’éducatrice sexuelle, ça vous pose un CV, et elle interviendra pour déconstruire les préjugés sur la pratique qu’ont inculqués les fictions telles que 50 Nuances de Grey. En outre, elle entend partager les valeurs éducatives qu’elles prônent à travers les jeux de soumission/domination, se définissant elle-même comme une « étudiante devenue professeur dans l’art du fétichisme et de la domination ».

Nul doute que sa parole fera autorité en la matière, et que la plupart des étudiants se soumettront de bonne grâce à cet atelier éducatif, même si j’imagine sans peine que quelques-uns joueront les rebelles dans l’espoir d’être punis. Les chanceux…

Tuto : rafraîchir une bière en 5 minutes

La vidéo sexy du jour #20