in

Une mode à la limite de l’effrayant…

Etats-Unis-une-etudiante-en-medecine-vend-sa-virginite-sur-Internet

C’est bien cet adjectif qu’il faut utiliser pour qualifier cette mode qui se répand de plus en plus grâce à la Toile, et qui bien évidemment peut être à la limite du dangereux : la vente de sa virginité au plus offrant !

La dernière en date est une étudiante en médecine de 27 ans, Elizabeth Raine comme elle se fait appeler, qui, au début du mois d’avril, mettra aux enchères sa virginité !

Elle a même créé un site internet où elle explique les raisons de son choix de mettre sa virginité à la vente, comme le fait qu’elle soit indépendante financièrement, que ce qu’elle fait n’est pas de la prostitution (ha bon ?) et qu’elle considère que sa virginité n’est pas sacrée pour elle, et que par conséquent, elle peut la vendre au plus offrant.

Si elle donnera une partie de la somme récoltée à une œuvre caritative, elle risque d’empocher une jolie petite somme, dès lors que la preuve de sa virginité sera bien prouvée.

Elle n’est pas la première à faire ce genre de démarche : la première à avoir connu ce « succès » sur la Toile était un canular.
Le profil de Nathaly Dylan, qui mettait en vente sa virginité, avait reçu plus de 10 000 propositions, dont une à 3,7 millions de dollars !
Sans parler des « hommes bizarres » dont elle avait eu à faire.

Le principe a ainsi fait des émules, avec à chaque fois, les mêmes profils de jeunes femmes qui veulent souvent gagner de quoi rentrer à l’université…

Entre Catarina la brésilienne et Alina la roumaine (sans parler des autres qui ne sont peut-être pas recensées), les offres dépassaient parfois l’entendement, et les jeunes femmes ont dû aussi se plier à des examens médicaux pour prouver que la virginité n’était pas un canular !

D’autant plus que cette fameuse virginité, représentée par l’hymen, peut-être par moment fausse : en effet, il est prouvé médicalement que soit l’hymen se perce sans relations sexuelles, soit au contraire il peut être si souple qu’il ne se perce pas lors des relations sexuelles !

Sans parler du moment réel où la virginité se perd : premier bisou ? Premier touche-pipi ? Fellation, cunnilingus ?

Vous avez 4 heures 😉 …

Quelque chose de prévu samedi ?

Une nouvelle sorte de poisson pour les sushis…