in , ,

Vagina dentata, le mythe des dents dans le vagin

Et si nous évoquions aujourd’hui une légende qui a traversé les siècles et inspiré la terreur dans le slip des hommes depuis la nuit des temps. Je veux bien entendu parler du mythe ancestral des « vagina dentata », littéralement « dents dans le vagin » en latin. Du folklore maori aux contes hindous, en passant par le démon Ainu dans les récits shinto, le monde tout entier a frissonné à l’idée de foufounes carnivores. Aujourd’hui encore, dans les cours des collèges et des lycées, il est fréquent d’entendre l’histoire à dormir debout d’une femme capable de dévorer le pénis des hommes avec son sexe.

Mais si ce mythe est universel, c’est qu’il doit bien décrire une certaine réalité, non ? Eh bien, pas du tout. Selon les experts en gynécologie, l’unique phénomène qui pourrait s’apparenter, de très loin, à une rangée de crocs dans les appareils génitaux de ces dames serait le très rare kyste dermoïde vaginale. Rien de bien méchant, donc.

La raison d’un tel mythe serait plutôt à chercher du côté de la morale. Il s’agirait d’une parabole menaçante inventée pour dissuader les hommes de s’introduire dans le vagin des femmes comme bon leur semble. En gros, la sensibilisation au consentement, des siècles avant #metoo…

 

Comment prendre soin de son pénis ?

Des masques motif « pénis » pour favoriser la distanciation sociale