in

VIDEO – Un stagiaire se fait surprendre en train de regarder un porno au bureau !

stagiaire-regarde-porno-travail

Mater du porno au boulot, quoi de plus normal ? Bon ça va, on rigole… Quoi que, nous, chez Jacquie et Michel c’est pas loin de la vérité !

Ça se passe donc aux Pays-Bas où un jeune stagiaire du nom de Thomas se regarde un petit porno au bureau, dans le plus grand des calmes. Bon, quand on est stagiaire, ça peut arriver de s’ennuyer, mais de là à regarder un porno et, qui plus est en full screen, c’est assez couillu j’ai envie de dire !

Dans la vidéo, on le voit donc les yeux rivés sur son écran avec son paquet de chips, tranquillement. On peut dire que la « victime » est au taquet, puisque dès que son collègue d’en face se lève, il switch de fenêtre ni vu ni connu. Mais c’est sans compter sur un autre collègue juste derrière qui le filme, la porte entre-ouverte, le tout mort de rire.

Pris en flag et ne sachant quoi faire, le stagiaire rabat alors immédiatement le capot de son ordinateur et la vidéo se coupe peu après. Autant dire qu’on imagine le gros malaise qu’il a dû y avoir, surtout pour ce jeune homme !

Bon, nous on le pense de bonne foi et on envisage plusieurs possibilités :

– il pensait que la porte derrière lui était celle d’un placard

– il s’est trompé et pensait postuler pour une entreprise d’audiovisuel pornographique

– il était en pause (bah quoi, chacun ses occupations…)

Quoi qu’il en soit, on ne doute pas qu’il avait une bonne raison !

En parlant de stagiaire, la semaine passée, on a reçu des centaines de candidatures de jeunes filles et garçons (surtout de filles en fait) pour leur stage d’observation de 3ème, c’est dire la diversité de notre public ! Mais bon, inutile de postuler si vous lisez ces lignes, nous n’en prenons pas, et encore moins lorsqu’ils sont mineurs !

Bref, sans plus attendre, place à la vidéo. Attention, malaise incoming

Photos – 10 profs inculpées pour avoir eu des relations sexuelles avec des élèves !

Une zombie ultra sexy effraie les passants dans la rue !