in

Vous voulez un orgasme ? Faites-vous sodomiser !

94% des femmes ayant pratiqué le sexe anal lors de leur dernier rapport sexuel déclarent avoir eu un orgasme. Vous attendez quoi pour sauter le pas ? 

C’est une récente étude du Journal Of Sexuality qui vient de mettre en lumière cette statistique étonnante. L’immense majorité des femmes pratiquant la sodomie lors d’un rapport parviennent à obtenir un orgasme. Le sexe anal en lui-même peut évidemment mener à l’orgasme mais c’est plutôt la disposition psychologique qu’il induit qui crée une libération sexuelle encline à le provoquer.

En effet, la sodomie demeure une pratique qui divise et nombre de femmes refusent de s’y adonner. Mais l’accepter sous-entend une certaine libération sexuelle et un désir de tenter des choses inédites, en plus d’une certaine confiance envers son partenaire.

Le pegging pour les nuls

En outre, lors d’une pénétration vaginale, les hommes ont une fâcheuse tendance à ne s’occuper que du vagin de leur partenaire. Lors d’un rapport anal, ils sont au contraire plus tactiles et n’hésitent plus à taquiner le clitoris, par exemple.

De plus, la sodomie est un acte qui se prépare avec des préliminaires. Et quel meilleur moyen d’avoir un orgasme que de se conditionner avec un des préliminaires langoureux ? Enfin, pour les femmes qui aiment être dominées, le sexe anal charrie justement cette notion de domination psychologique par sa nature « brutale » qui ravira les subs.

Allez, laissez-vous tenter, c’est pour votre bien ! 

Batman et le minou de Catwoman

Portrait « Angel Emily » : Teen & Performeuse