in , , , ,

Elle contracte une MST en faisant l’amour en voiture et attaque l’assurance

Une femme du Missouri demande 5 millions à la compagnie d’assurances Geico, affirmant qu’elle a contracté une MST dans une voiture couverte par leur police d’assurance.

Attention à bien lire votre contrat d’assurance automobile, histoire de vérifier s’il est vraiment tous risques et s’il vous couvre notamment pour les maladies sexuellement transmissibles ! En 2017, une femme fait l’amour avec son amant d’alors dans une Hyundai Genesis assurée par la compagnie américaine Geico et contracte un papillomavirus, ou HPV.

Zéro tracas, zéro chlamydia ?

La jeune femme entame alors une procédure contre son amant, propriétaire de la voiture, et parvient à un accord : elle pourra réclamer une somme maximale de $5,2 millions à l’assureur, et seulement à l’assureur.

PSG – Manchester City : le match des WAGs

Pour Geico, il n’y a pas d’affaire : sa police couvre seulement les dommages corporels liés à la maintenance ou l’utilisation de la voiture. En outre, le dommage corporel subi par la jeune femme résulte d’une cause extérieure : son incapacité à se protéger lors de ce rapport sexuel.

L’assurance clame en outre que les deux requérants conspirent pour capitaliser sur une affaire sordide et se demande pourquoi ils tiennent tant à rester anonymes.

Le jugement n’a toujours pas été rendu, mais une décision en faveur du couple pourrait bien créer une future jurisprudence.

Les fantasmes les plus saugrenus